Facebook | Twitter | YouTube | Contact

SNTP SALMON ET L'ÉCOLOGIE

sntp-salmon-ecologie

Les métiers du Travaux Publics sont en permanence en interaction avec l’environnement. En conséquence, la préservation du milieu naturel et du cadre de vie est un comportement qui s’apprend chaque jour pour chacun de nos collaborateurs.

PROTECTION DU PAYSAGE ET DU MILIEU NATUREL

La phase de défrichement, comprenant le débroussaillage, le déboisement et le dessouchage, est considérée comme la plus agressive pour les milieux naturels et la faune associée. Les risques sont :

  • les défrichements intempestifs
  • les agressions sur les boisements situés en lisière des zones boisées
  • la destruction de stations botaniques ou d’espèces faunistiques à préserver

Pour éviter ces nuisances, la SNTP Salmon s'engage à :

LE PATRIMOINE CULTUREL

Notre patrimoine culturel est souvent enfoui dans le sol. Les découvertes fortuites de vestiges archéologiques sont immédiatement signalées au Service Régional d’Archéologie et à la maîtrise d’œuvre.

PROTECTION DES EAUX

La vulnérabilité des cours d’eau à la pollution conduit à prendre des précautions quant aux méthodes d’exécution des travaux et aux rejets.

Principaux risques ou nuisances :

  • production massive de matières en suspension par brassage de matériaux, érosion des talus
  • perturbation des petits écoulements permanents
  • consommation d’eau importante pour les traitements par humidification, l’arrosage des pistes...

Pour éviter ces nuisances :

  • nous évitons si possible et en fonction du planning, les travaux de terrassement en période pluvieuse ;
  • aucun rejet direct dans les cours d’eau,
  • nous protégeons les terrassements contre l’érosion
  • nous mettons en place un drainage provisoire des dépôts non végétalisés,
  • nous gérons au mieux la consommation d’eau afin d’éviter tout gaspillage inutile

GESTION DES DÉCHETS

Soucieux de préserver les ressources naturelles et de limiter la mise en décharge des déchets inertes, la SNTP Salmon valorise les excédents générés par les chantiers et utilise au maximum des matériaux recyclés en remplacement de matériaux naturels chaque fois que cette substitution présente un bilan technique et économique favorable.

En conséquence, nous avons mis en place une gestion rationnelle des sous-produits et excédents de chantier :

  • nous trions les déchets générés par le chantier
  • nous recyclons à l'entreprise les bétons et enrobés
  • nous évacuons les déchets de démolition vers des centres de tri et valorisation des déchets du BTP ou à défaut vers des dépôts définitifs
  • nous nettoyons en permanence le chantier